Qui a droit aux allocations familiales ?

Le développement d’un pays implique une bonne condition de vie de la population. Étant un pays très développé, la Suisse a mis en place un programme d’allocations familiales pour améliorer les conditions de vie de sa population. Cependant, comme on s’en doute déjà, il se peut que tout le monde ne puisse pas accéder à cette allocation. Ainsi, la question est de savoir : qui a droit aux allocations familiales. Afin de vous permettre de connaître sur les individus éligibles aux aides en Suisse, vous êtes appelé à lire attentivement cet article.

Individus vivant sur le territoire

Souvent appelées allocations pour enfants, les aides pour soutenir des familles peuvent être perçues par des gens qui vivent en Suisse. Si vous détenez un salaire en travaillant dans une des firmes du pays ou en étant auto-entrepreneur (indépendants), vous pouvez bénéficier d’une assistance familiale pour chaque enfant. Ceci dit, les aides dépendent du nombre d’enfants présents dans le foyer. Afin de les partager de manière équitable entre individus qualifiés, les autorités ont instauré une règle.

A voir aussi : Est-ce que le RSA est cumulable avec les allocations familiales ?

D’après la loi, il est à noter que les aides sont affectées aux enfants en fonction de leur âge. C’est la condition de base. Ainsi, les allocations varient pour des tranches d’âge de moins de 16 ans et pour les enfants de moins de 25 ans.

La seule condition pour être bénéficiaire du programme d’aide pour un âge compris entre 16 et 25 ans est qu’il faudrait être dans un cursus d’étude ou de formation. Néanmoins, il peut arriver que les montants de ces allocations augmentent en fonction des catégories d’individus. Les chômeurs, les travailleurs à temps partiel, peuvent aussi accéder aux programmes d’aides du gouvernement.

A voir aussi : Quels sont les services sociaux ?

Les travailleurs sur les fronts

Les employés de l’État suisse travaillant sur les fronts sont notamment des personnes qui sont éligibles pour bénéficier de ces assistances familiales. Outre cette allocation, ils perçoivent également une aide complémentaire accordée par l’État suisse lorsque cette dernière ne dépasse pas celle du pays de résidence des enfants. En fait, cette allocation complémentaire n’est que la différence entre l’allocation suisse et l’allocation du pays de résidence des enfants.

De façon définitive, il faut retenir que les aides suisses sont obtenues par des citoyens européens qui travaillent et vivent en suisse. Mais pour ce qui concerne des individus qui vivent en Suisse et dont la famille est en France par exemple, ils ont droit à une allocation familiale française, mais une allocation différentielle suisse.

related Posts