Vacances : pouvez-vous voyager avec votre CBD ?

Actuellement, la consommation de CBD gagne de plus en plus de pays. Entre ceux qui l’ont totalement légalisée, ceux qui tentent de dépénaliser le cannabidiol et ceux qui le tolèrent tout juste, le tri semble difficile. Au moment de partir en vacances, une question essentielle se pose donc : est-il possible de voyager avec votre CBD ?

Pouvez-vous prendre l’avion avec du CBD ?

En avion, les produits végétaux tels que les fleurs ou les feuilles sont interdits. Ils peuvent être confondus avec du cannabis illégal. Voyagez plutôt avec des dérivés sous forme liquide ou solide. Les gélules, les huiles, les cristaux ou les pâtes sont tolérés. La réglementation pour les liquides est de 100 ml par contenant en cabine. Nous vous recommandons également de le placer dans un flacon transparent et de le mettre dans votre sac à main.

Lire également : Les différentes options de chirurgie esthétique pour la poitrine à Marseille avec le Dr Darmani

En cas de contrôle, présentez la fiche technique du produit pour prouver la légalité de votre CBD. Elle indique sa composition et son taux de THC. Gardez par ailleurs avec vous le reçu fiscal qui atteste que vous avez acheté votre cannabidiol dans un magasin autorisé. Si vous avez une ordonnance médicale pour du CBD thérapeutique, n’oubliez pas non plus de l’emporter.

Faites des recherches sur votre destination

Avant de prendre l’avion, vérifiez en détail la réglementation du pays de destination à propos du CBD. Certains États peuvent avoir des lois plus strictes que d’autres et il est judicieux d’éviter les mauvaises surprises à la douane. Vous pouvez consulter les sites web spécialisés pour vous renseigner sur la législation du CBD dans le monde. Ils mettent généralement leurs informations à jour et vous indiquent les précautions à prendre avant d’embarquer avec le CBD.

A lire en complément : Le lip lift – Le lifting de la lèvre supérieure

De nombreux pays européens sont favorables au cannabidiol. Vous pouvez constater en cliquant sur ce lien ou en vous rendant dans une boutique de CBD qu’il n’est pas psychotrope, à l’inverse du THC également présent dans la plante de chanvre. La communauté scientifique a réussi à établir la distinction des effets entre ces deux cannabinoïdes. Le cannabidiol est reconnu par l’OMS. La condition en Europe est toutefois ferme : il faut moins de 0,3 % de THC dans les produits dérivés du chanvre industriel. Dans la sous-région, chaque pays membre établit ses règles.

voyage CBD

Le CBD en Suisse et au Royaume-Uni

Lorsqu’il a 1 % de THC, le CBD n’est pas considéré comme dangereux en Suisse. Le cannabidiol qui dépasse ce taux est systématiquement interdit, sauf pour des raisons de santé. Depuis le 1er août 2022, sur ordre d’un médecin, les patients ont accès au cannabis médical. Ils y ont droit sans avoir à demander une autorisation spéciale au gouvernement. Prévoyez donc votre ordonnance médicale si vous en avez.

Au Royaume-Uni, le CBD est totalement légal. Conformément à la loi, tant que votre dérivé contient moins de 0,2 % de THC et provient du chanvre industriel, vous pouvez passer la frontière avec. Ce principe a été approuvé en vertu de la loi sur l’abus de drogues. Le gouvernement interdit toute mauvaise consommation sur son territoire. Vérifiez donc le taux de THC et l’origine de votre CBD avant de voyager avec.

Le cannabidiol aux États-Unis et au Canada

Aux États-Unis, au niveau fédéral, le CBD est légal à condition qu’il contienne moins de 0,3 % de THC. Il doit également provenir des plantes de chanvre. Le cannabidiol peut toutefois être illégal au niveau des États en fonction de leur législation propre. Nous vous recommandons de vérifier la loi de l’État où vous vous rendez avant de partir. Le Canada, quant à lui, est strict sur la pénétration du CBD sur son territoire. Même si la substance est légale et accessible directement en boutiques, une licence est requise pour une personne en provenance d’un autre pays. Le taux de THC est de 0,3 % et le CBD peut provenir du cannabis. Vous pouvez vous en procurer une fois sur place en toute légalité.

Utilisez une source fiable pour acheter du CBD de qualité

Le taux de CBD et de THC importe plus, car il détermine l’efficacité et la légalité du produit. Vous devez donc bien vérifier cette mesure avant d’acheter votre cannabidiol. Cela est généralement indiqué clairement sur l’étiquette ou sur le site web du vendeur. Le pourcentage de THC ne doit pas dépasser les 0,3 % pour respecter la loi française par exemple. Nous vous recommandons par ailleurs de considérer la méthode d’extraction au CO2 supercritique. Grâce à elle, votre produit est pur, sans solvant ni résidu. Vérifiez qu’un organisme indépendant a effectué les analyses affichées sur l’emballage. Il doit attester de l’absence de métaux lourds, d’altérations, de pesticides ou de bactéries.

Pour le transport et la protection de l’huile de CBD, choisissez un flacon en verre foncé, de préférence, avec un compte-gouttes. Le liquide a besoin d’être préservé de la lumière qui peut altérer sa qualité et sa stabilité. La pipette vous permet de doser facilement votre huile et d’éviter les fuites. Étiquetez votre fiole avec le nom du produit, la concentration en CBD, la date de fabrication et de péremption. Laissez les indications visibles pour les contrôles.

related Posts