Est-ce vraiment intéressant de passer par un courtier ?

Est-ce vraiment intéressant de passer par un courtier ?

Le métier de courtier, notamment dans le secteur immobilier, est très intéressant. Un courtier est en fait, une personne qui va servir d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur commercial. Véritable passe partout, courtier est un métier qui peut s’effectuer dans plusieurs domaines différents, le plus courant étant le courtier immobilier. Que ce soit pour la mise en relation, l’obtention de crédit, ou encore la signature d’un contrat, le courtier accompagne jusqu’au bout ses différents clients. Véritable couteau suisse, ce métier s’avère notamment très utile lorsqu’une personne ne sait pas comment effectuer les différentes démarches commerciales.

Quel est l’utilité d’un courtier ?

Un courtier peut réellement aider un particulier dans l’avancée, ainsi que la finalisation d’un deal. Véritable expert de la procédure à suivre, le courtier sait tirer son épingle du jeu en proposant ses services. Beaucoup de personnes ne savent pas encore comment faire pour obtenir un crédit ou un prêt immobilier par exemple. C’est là que l’utilité d’un courtier intervient, ce dernier va réellement soulager la tâche du particulier, qui en rémunérant le courtier, va lui déléguer ce genre de responsabilité, parfois très longues et très usantes en termes de temps notamment.

A lire aussi : Obtention de prêt : que vérifient les organismes de crédit et banques ?

Le courtier, surtout dans l’immobilier, fait donc gagner du temps. En effet, en s’attachant les services d’un courtier immobilier, le particulier préserve en quelque sorte son temps pour d’autres choses. Le rôle du courtier est de faire toutes les démarches nécessaires pour obtenir un crédit bancaire avec le taux le plus faible. Sa connaissance et son expertise du monde immobilier feront gagner du temps et très souvent de l’argent à un particulier.

En effet, le prix du crédit, du prêt que le courtier va réussir à vous démarcher, sera quasiment sûr, moins élevé que celui que vous aurez réussi à négocier tout seul. Déjà premièrement, car le courtier est complètement habitué à ce genre de procédé, alors qu’un particulier n’effectue que peu d’emprunts bancaires ou de demande de crédit dans sa vie. Parfois pour un particulier, notamment dans des conditions financières instables, il est difficile de convaincre le banquier d’accorder un crédit. Lorsque l’on passe par un courtier, les chances que cette demande de crédit soit acceptée sont doublées, voire triplées.

A voir aussi : socopRo : L'essentiel à savoir sur cette entreprise de BTP

De plus, il faut noter que les relations entre les courtiers immobiliers et les banques sont souvent très bonnes. Cette bonne entente permet de négocier tranquillement de meilleurs taux pour l’emprunteur, mais également d’avancer le dossier du client de manière intelligente pour le courtier.

Dans quelles situations faire appel à un courtier ?

Le courtier étant plutôt polyvalent pourra s’atteler à plusieurs types de missions pour son client, néanmoins, comme tout métier, le courtier peut se concentrer sur des domaines d’activité précis. Pour l’immobilier, le courtier s’occupe essentiellement des demandes de crédit, mais pas que. En effet, et c’est la raison pour laquelle s’attacher les services d’un courtier peut s’avérer être coûteux, ce dernier s’occupe intégralement de votre démarche d’emprunt auprès d’une banque. En constituant un dossier complet et cohérent, le courtier appuie justement ce dossier auprès de banques auxquelles il est plus ou moins familier.

Il est également intéressant de faire appel à un courtier pour renégocier n’importe quel type de contrat. Il s’agit ici non pas de déléguer la tâche de tout faire à votre courtier, mais seulement de faire appel à lui pour renégocier un crédit, un prêt, ou même une assurance, qui selon vous a mal été négociée. Le rôle du courtier immobilier à ce moment-là est de constater premièrement votre dossier, mais également à terme de réussir à renégocier ce fameux crédit auprès de la banque.

La rémunération du courtier passe généralement par un système d’honoraires. Cela veut dire que le courtier va prendre une part par le biais d’un pourcentage, sur le montant total de l’emprunt. Cette commission honoraire sur le crédit, l’emprunt bancaire, se situe généralement aux alentours d’un voire deux pour cent.

related Posts