Quel salaire pour emprunter 600 000 euros sur 30 ans ?

L’emprunt d’argent est un moyen auquel font recours plusieurs personnes, pour un besoin assez commun : accéder à leurs propriétés, etc. La problématique dans l’emprunt cependant, c’est que le débiteur doit opérer le remboursement selon un mode prédéfini avec sa banque. Ce mode de remboursement tient compte de certains facteurs qui concernent l’emprunteur. Un de ces paramètres est le salaire. Quel salaire pour emprunter 600.000 euros sur 30 ans ? Pour connaitre le salaire éligible à l’emprunt de 600.000 euros, lisez.

Salaire de 5.552 euros avec le critère du taux d’endettement de 33%

Le calcul du montant de salaire requis pour un prêt de 600.000 euros sur 30 ans fait intervenir un taux d’endettement de 33%. En considérant alors ce taux, le salaire minimum pour bénéficier de l’emprunt doit s’élever à trois fois la mensualité du prêt. Or, la mensualité pour avoir un prêt de 600.000 euros est de : 600.000 / (12 × 30) = 1.667 euros. Donc le salaire minimum pour bénéficier de l’emprunt est : 1667 × 3,33 = 5.552 euros.

A découvrir également : Qu’est-ce que l’ergonomie au travail ?

D’un autre côté, le salaire pour l’emprunt de 600.000 euros devrait respecter le standard de durée moyenne reconnu en France. Pour tout type d’emprunt, cette durée moyenne est de 18 ans et 6 mois. En tenant compte de ce standard de remboursement, la mensualité correspondant à l’emprunt de 600.000 euros sera plus élevée ; soit : 600.000 / (12 × 18 + 6) = 2.703 euros. Le salaire pour emprunter 600.000 euros, s’élèvera donc à : 2.703 × 3,33 = 9001 euros.

Salaire avec un reste à vivre allant de 1.150 à 1.750 euros environ

Les mensualités à rembourser pour le prêt de 600.000 euros, ne sont qu’une partie des charges auxquelles doit faire face le débiteur à chaque fin de mois. En considérant toutes les autres charges, les banques exigent que l’emprunteur disposent d’un reste à vivre pour mener un train de vie normal jusqu’à l’obtention de son prochain salaire. Pour le montant de 600.000 euros emprunté sur 30 ans, ce reste à vivre devra être de 1.150 pour un célibataire et de 1.750 euros pour un couple.

A lire également : Qui fait le plan d’implantation ?

Par ailleurs, s’il s’agissait du standard de durée moyenne requise pour le paiement, le reste à vivre serait beaucoup plus élevé pour l’emprunteur, compte tenu des autres charges ajoutées au remboursement des mensualités. Aussi, le taux d’endettement peut varier jusqu’à 35% en fonction des conditions salariales du débiteur ; soit un salaire de 5.585 euros sur les 30ans et 9.055 euros sur les 18ans et 6 mois. Il importe de préciser également, que les salaires définis pour l’emprunt sont ceux d’un salarié en CDI.

related Posts