Est-ce obligatoire d’ouvrir un compte professionnel ?

Créer une entreprise est l’idée de toute personne qui souhaite accéder à une indépendance financière. Cependant, il est important de savoir si la création d’un compte professionnel est obligatoire dans ce cas. Trouvez la réponse à cette interrogation ici.

Oui, l’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire !

L’idée de tout entrepreneur est de s’auto-employer et de jouir du fruit de ses efforts. Pour ce faire, votre entreprise doit être régularisée pour ne pas prospérer dans l’informel. La question de l’immatriculation de l’entreprise fera alors son apparition.

A lire aussi : Quel salaire pour emprunter 600 000 euros sur 30 ans ?

La détention d’un compte professionnel est l’un des critères importants pour immatriculer son entreprise. Il est donc obligatoire d’ouvrir un compte professionnel dans ce cas.

Sans l’ouverture de votre compte professionnel (bien différent du compte personnel), vous n’aurez pas de certificat de dépôt de fonds. Ce qui est mauvais pour l’immatriculation de votre établissement. Les entreprises à capital social en l’occurrence ne peuvent se soustraire de cette norme. Au nombre de celles-ci, vous avez les sociétés :

A lire aussi : Quel est le salaire moyen à Dubaï ?

  • SARL (Société À Responsabilité limitée) ;
  • EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité limitée) ;
  • SA (Société Anonyme) ;
  • SAS (Sociétés par Actions Simplifiées).

De plus, en bon entrepreneur, vous devez dissocier vos dépenses et recettes personnelles de celles professionnelles. Les rentrées d’argent ainsi que les éventuels dépôts doivent être contrôlés. Le compte professionnel vient à point nommé jouer ce rôle.

Toutefois, il est à noter que les microentreprises ou les entreprises individuelles sont exemptes de cette obligation. Elles peuvent choisir de ne pas le faire. Cela dit, ces sociétés se verront dans la nécessité d’avoir un tel compte si pendant deux années civiles consécutives leurs revenus dépassent 10 000 euros. Il s’agit d’une mesure de la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) du 22 mai 2019.

Conditions d’ouverture d’un compte professionnel

Tout entrepreneur est en mesure d’ouvrir un compte professionnel. Il suffira de choisir la banque de votre choix. En effet, il vous revient d’opter soit pour une banque classique (traditionnelle), soit pour une banque en ligne. Cependant, les documents à fournir doivent être fiables. Il s’agit du :

  • justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, carte de résident, etc.) ;
  • justificatif de domiciliation de moins de 3 mois (facture d’eau ou d’électricité, contrat de bail, etc.) ;
  • un exemplaire des statuts constitutifs définitifs.

Une fois le compte ouvert, vous obtiendrez votre relevé d’identité bancaire. Par ailleurs, avant toute ouverture de compte professionnel, vous devez choisir une banque dont les offres sont alléchantes et intéressantes.

Toutefois, la banque peut refuser l’ouverture du compte sans avoir aucune explication à vous donner. Dans ce cas, elle vous adressera une lettre de refus d’ouverture du compte en vous redirigeant si possible vers une autre banque plus adaptée.

Pour une entreprise qui se veut prospère et crédible, il est obligatoire d’ouvrir un compte professionnel. Si vous souhaitez ouvrir la vôtre, faites-le donc à temps surtout s’il s’agit d’une structure à capital social.

related Posts