Que faut-il savoir sur le PER (plan d’épargne retraite ?

Lorsqu’on est jeune, il est important d’avoir une vision sur le long terme, en particulier quand il s’agit de finances. Préparer sa retraite à 25 ou 35 peut paraître tôt, mais sachez que si vous commencez dès à présent, vous pourrez économiser de petites sommes chaque mois. Cela vous permettra d’avoir un revenu confortable à la retraite sans trop vous restreindre pendant votre jeunesse. Aujourd’hui, nous faisons un point sur le PER (plan d’épargne retraite). Poursuivez votre lecture !

Qu’est-ce que le PER ?

Un planépargne retraite est un dispositif d’épargne qui vous permet de mettre de l’argent de côté afin de bénéficier de revenus confortables pendant votre retraite grâce à ce complément. Il est important de savoir que vous pouvez souscrire un PER individuel et un PER d’entreprise collectif. Votre entreprise peut vous obliger à souscrire si elle le souhaite. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le PER individuel. Sachez également que vous pouvez souscrire plusieurs PER individuels. L’avantage d’un PER est de vous permettre de déduire les sommes que vous avez versées de vos impôts. Si vous disposez de plusieurs PER, les plafonds sont communs et ne peuvent donc pas être cumulés entre eux, faites donc attention.

A lire aussi : Pourquoi réaliser une simulation de prêt ?

Auprès de qui peut-on souscrire ?

Il faut bien noter qu’un PER peut avoir la forme d’une assurance vie ou encore d’un compte. Vous pouvez souscrire auprès d’une banque, d’une mutuelle, d’une assurance ou encore d’une institution de prévoyance. Tout dépend si vous souhaitez un PER bancaire (sous forme de compte-titre) ou un PER d’assurance (sous forme d’assurance vie). Il est possible de choisir une gestion pilotée, c’est-à-dire qu’une partie de votre épargne est gérée par un professionnel ce qui vous permet d’être plus serein. Vous pouvez également faire le choix d’une gestion libre, vous devez donc choisir les fonds sur lesquels vous souhaitez placer votre épargne. Gardez en tête que cette option est parfois risquée si vous n’êtes pas à l’aise avec l’argent en général.

Comment verser de l’argent sur son PER ?

Pour commencer, il est intéressant de savoir que votre premier versement d’entrée est défini par votre contrat. Vous devez ainsi verser une somme minimum pour pouvoir ouvrir un compte de ce type. Par exemple, la Macif propose des frais d’entrée de 150€ minimum et des versements de 50€ minimum mensuels. Il existe de nombreuses options de versement ce qui est un avantage du PER en général. Vous pouvez ainsi programmer des versements, ce qui vous permettra de verser une certaine somme périodiquement sans contrainte. Il est également possible de faire des versements libres selon vos moyens. Cela est intéressant lorsque vous recevez une grande somme d’argent comme un héritage et que vous souhaitez épargner une partie.

A lire en complément : C’est quoi un call et un put ?

Est-il possible de débloquer un PER avant sa retraite ?

Généralement, l’argent de votre PER n’est pas déblocable avant la retraite car il doit vous servir de garantie pour les années où vous ne travaillerez plus. Il existe cependant des situations dans lesquelles les personnes peuvent tout à fait débloquer leur argent. Cela concerne par exemple une invalidité, le décès de son conjoint, l’achat d’une maison, etc. Vous devez également penser à désigner des héritiers sur votre contrat : en cas de décès votre compte sera clôturé et l’argent leur sera alors versé.

Nous espérons que cet article vous a permis d’en apprendre plus sur le PER !

related Posts