Peut-on faire de la conduite accompagnée en vacances ?

person holding black honda steering wheel

La conduite accompagnée est une option de formation proposée par les auto-écoles aux jeunes apprentis conducteurs. Elle leur permet d’acquérir une grande expérience de conduite avant de se présenter à l’examen pratique du permis de conduire. Cependant, elle demande beaucoup de temps, car vous devez parcourir des milliers de kilomètres. Nombreuses sont alors les personnes qui se demandent s’il est possible de faire de la conduite accompagnée en vacances. Vous vous posez toujours la même question ? Voici ce que vous devez savoir concernant ce propos !

Les vacances : période favorable à la conduite accompagnée

Il est bel et bien possible de faire de la conduite accompagnée pendant les vacances. En effet, les vacances sont une période où plusieurs personnes se dégagent de leurs diverses obligations. Pendant les vacances, les élèves et les étudiants ont le temps nécessaire pour vaquer à d’autres occupations. C’est à juste titre que certaines auto-écoles profitent de ce moment pour organiser des sessions de conduite. Si vous recherchez une auto-école fiable et flexible, vous pouvez voir le site de Stych.

A découvrir également : Comment ouvrir une voiture centralisée sans clé - une étape par étape guide simple

En conséquence, il est beaucoup mieux de profiter de ses vacances scolaires pour suivre sa formation de conduite. Mieux, vous pouvez passer votre examen du code de la route ainsi que l’examen pratique de conduite. Et au cours de vos séances de conduite accompagnée en vacances, vous pourrez bénéficier d’un très bon encadrement.

Qui peut faire de la conduite accompagnée en vacances ?

La conduite accompagnée ou l’apprentissage avec conduite supervisée est destinée aux personnes âgées d’au moins 18 ans. En tant qu’élève en fin de cycle scolaire, vous pouvez donc choisir de faire de la conduite accompagnée en vacances. Cela vous permettra en effet d’avoir une certaine maîtrise de la conduite avant d’envisager de passer l’examen du permis.

A lire aussi : Conducteur senior : comment avoir la bonne assurance auto ?

Par ailleurs, la conduite accompagnée en vacances est également réservée à ceux qui ont échoué à l’examen pratique.

Qui peut être votre accompagnateur lors de la conduite accompagnée en vacances ?

Pour une conduite accompagnée en vacances, l’élève peut se faire assister par toute personne ayant le profil. Il peut s’agir des parents ou de toute autre personne. Aussi, il est obligatoire que l’accompagnateur soit titulaire du permis B tout au moins. Il faut également qu’il ait obtenu ce permis depuis au moins 5 ans. Il doit avoir reçu de son assureur, l’autorisation d’assister un apprenti conducteur. Il est même important que ce dernier n’ait été condamné pour aucun des délits suivants :

  • homicide involontaire ;
  • conduite en état d’ivresse ;
  • délit de fuite.

En outre, le contrat qui a été signé avec l’auto-école doit mentionner le nom de l’accompagnateur.

Par ailleurs, notez que l’élève a la possibilité d’avoir plus de deux accompagnateurs. Il peut donc choisir ses parents, mais aussi des personnes en dehors de la famille pour l’assister.

Quelles sont les conditions pour faire de la conduite accompagnée pendant les vacances ?

Avant de prétendre faire de la conduite accompagnée en vacances, il faut au préalable avoir rempli certaines conditions. Premièrement, vous devez obligatoirement être inscrit dans une auto-école. Ensuite, il est important que vous ayez déjà passé avec succès l’examen du code de la route. En conséquence, avant de vous engager dans une conduite accompagnée, vous devez avoir fait une formation initiale.

En ce qui concerne la formation initiale de conduite, elle doit être dispensée par votre auto-école. Elle consiste en l’apprentissage du code de la route ainsi que des séances de conduite. Toutes les séances de conduite de la formation initiale devront faire tout au moins 20 heures.

Comment se passe la conduite accompagnée en vacances ?

Au cours de la période de la conduite accompagnée, l’apprenti conducteur doit parcourir au minimum 3 000 km. Grâce à la conduite accompagnée en vacances, vous aurez la possibilité de conduire sur tous les types de routes.

D’ailleurs, pour avoir une parfaite maîtrise, il est important d’apprendre à conduire sur différents types de routes. C’est cela qui permet d’obtenir un taux de réussite élevé à l’examen pratique de conduite.

Sans compter que vous pouvez décider de parcourir les 3 000 km au bout de plusieurs vacances. Plus précisément, il n’y a pas une limite de temps pour la conduite accompagnée.

Toutefois, vous devez vous assurer que votre code de la route soit toujours valide jusqu’au jour de l’examen pratique. Cela dit, vous disposez ainsi de cinq bonnes années pour vous préparer à l’obtention de votre permis. Vous pouvez donc par exemple parcourir vos 3 000 km au cours de 5 vacances à raison de 600 km par vacances.

En résumé, vous pouvez faire de la conduite accompagnée en vacances. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur votre objectif et avoir une bonne maîtrise de la conduite.

Les avantages de faire de la conduite accompagnée en vacances

Faire de la conduite accompagnée en vacances offre plusieurs avantages. Cela permet à l’apprenti conducteur de découvrir différents types de routes et situations de conduite qu’il n’aurait pas pu appréhender dans sa région habituelle. Cette expérience sera très utile pour le passage du permis, car il aura déjà été confronté à des situations variées.

La conduite accompagnée pendant les vacances permet aussi une meilleure gestion du temps. Effectivement, les apprentis conducteurs ont souvent un emploi du temps chargé entre leurs études et leurs activités extrascolaires ou professionnelles. Les vacances sont donc une période propice pour se concentrer sur leur formation en vue d’obtenir leur permis plus rapidement.

Faire de la conduite accompagnée pendant les vacances peut aussi être bénéfique pour le moral des jeunes conducteurs qui peuvent profiter d’un cadre agréable et détendu tout en améliorant leur technique de conduite.

Cette pratique peut également être l’occasion pour les parents • qui jouent le rôle d’accompagnateurs • de passer du temps avec leur enfant adolescent ou jeune adulte tout en lui transmettant des conseils précieux sur la sécurité routière et la bonne attitude au volant.

Pour toutes ces raisons donc, faire de la conduite accompagnée pendant les vacances est une excellente option pour tous ceux qui souhaitent obtenir leur permis plus rapidement tout en acquérant une solide expérience derrière le volant dans différentes conditions routières auprès d’un(e) enseignant(e) de qualité.

Les précautions à prendre lors de la conduite accompagnée en vacances

Il faut prendre quelques précautions avant d’envisager la conduite accompagnée en vacances. Il est recommandé de définir un itinéraire précis, avec des étapes intermédiaires pour permettre à l’apprenti conducteur de se reposer et aux accompagnateurs de faire le point sur leur progression.

Il faut aussi veiller à ce que les conditions climatiques soient favorables. Conduire sous une pluie battante ou par temps neigeux peut être particulièrement stressant pour un jeune conducteur qui n’a pas encore assez d’expérience au volant. Il faut reporter la conduite dans ces cas-là.

Il est nécessaire que l’apprenti conducteur ait suffisamment dormi et soit en bonne forme physique avant chaque session de conduite. Lorsqu’on conduit fatigué ou malade, on peut facilement perdre sa concentration et commettre des erreurs.

Afin d’éviter tout risque lié à la fatigue oculaire et visuelle lors des longs trajets routiers, il est primordial d’avoir une bonne qualité du matériel utilisé ainsi qu’une vision claire grâce notamment au port des lunettes si besoin.

Lorsqu’il s’agit de vacances familiales où plusieurs membres sont présents dans le véhicule (principalement les enfants), cela ajoute forcément une certaine pression supplémentaire sur le jeune apprenti-conducteur. Les besoins logistiques inhérents peuvent aussi rendre la tâche plus difficile : notamment trouver des plages horaires pour la conduite accompagnée qui conviennent à tout le monde.

Faire de la conduite accompagnée en vacances est une bonne idée sous réserve de prendre les précautions nécessaires. En suivant ces quelques conseils, vous pouvez permettre à votre enfant d’acquérir une expérience précieuse derrière le volant tout en passant des vacances agréables et détendues avec votre famille.

related Posts