Étudiant : comment financer vos études ?

Prêts bancaires, bourses sur critères sociaux, allocations des organismes privés, formations en alternance, il existe plusieurs moyens pour financer vos études supérieures. Pour bénéficier des aides dans chaque cas, vous devez réaliser un certain nombre de procédures et composer des dossiers. Découvrez dans cet article plus de détails sur les différentes solutions qui s’offrent à vous en tant qu’étudiant.

Des établissements bancaires proposant des offres pour financer vos études

Pour financer vos études supérieures, vous pouvez avoir recours aux prêts étudiants garantis par l’État, sans caution ni condition de ressources. Ces offres bancaires pour les jeunes actifs sont proposées par plusieurs banques et organismes de crédits en métropole, mais aussi dans les territoires d’outre-mer.

A voir aussi : Comment faire des économies sur vos courses ?

Le montant maximal des prêts étudiants octroyés par les établissements bancaires tourne autour de 20 000 euros. Vous pouvez contacter directement les banques pour avoir plus d’informations sur leurs offres. L’idéal est de faire appel à plusieurs établissements pour analyser les offres et choisir celle qui vous semble la plus judicieuse.

Les bourses sur critères sociaux

Les bourses sur critères sociaux sont des aides dont vous pouvez bénéficier pour financer vos études lorsque vous répondez à certains critères. Ces bourses sont accordées pour une première demande aux étudiants de moins de 28 ans dont les parents ont des revenus modestes. Vous pouvez également en bénéficier si vos parents ont un nombre d’enfants à charge important ou si votre trajet domicile – lieu d’études est long.

A lire aussi : Quelle est la banque qui octroie facilement les prêts ?

Ces bourses peuvent être aussi attribuées sur la base de votre nationalité et du diplôme que vous préparez. Pour continuer à en profiter, vous devez être régulièrement présent aux cours et aux examens puis progresser normalement dans vos études. Le montant de la bourse est variable, il peut aller d’une centaine à plusieurs milliers d’euros attribués sur dix mois. Les bourses peuvent inclure des compléments pour les frais de transport ou l’occupation gratuite des logements étudiants.

Il peut s’agir aussi de l’aide au mérite que vous pouvez obtenir lorsque vous avez la mention « Très bien » au Bac. Vous pouvez également bénéficier de l’allocation Erasmus + lorsque vous étudiez en Europe dans le cadre d’un échange inter-établissements. Cette aide est cumulable avec les bourses sur critères sociaux au même titre que les aides aux mobilités.

L’aide à la mobilité internationale, dont le coût est d’environ 400 euros par mois, est attribuée pour des séjours d’études à l’étranger de deux à neuf mois consécutifs. De son côté, l’aide à la mobilité Parcoursup d’une valeur de 500 euros est accordée aux lycéens qui changent d’académie pour leurs études supérieures. Enfin, l’aide à la mobilité master d’un montant de 1 000 euros est attribuée à certains étudiants qui désirent continuer leur cursus dans une autre région après la licence.

Les allocations régionales et les aides d’organismes privés

Si vous recherchez des moyens de financement pour vos études supérieures, vous pouvez vous orienter vers les fondations privées qui proposent des bourses. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre conseil régional et des établissements de formation sur les aides disponibles pour votre cursus. Certains conseils régionaux attribuent des bourses aux étudiants en sciences sociales ou paramédicales. D’autres communes ont instauré un revenu minimum étudiant pour les apprenants de famille modeste.

En vous renseignant directement auprès de votre collectivité, vous aurez toutes les informations sur les calendriers et les critères d’attribution des aides. Il existe également l’allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté à laquelle vous pouvez prétendre selon votre situation. Cette dernière est destinée aux jeunes en situation d’autonomie qui ne bénéficient plus du soutien matériel de leurs parents et qui sont inéligibles à la bourse sur critères sociaux.

bourse d'études étudiants financement aides

Trouvez un travail en parallèle de vos études

Pour financer votre parcours, vous pouvez également envisager de trouver un travail en parallèle de votre formation. Ainsi, une partie des rémunérations obtenues en travaillant pourra servir à payer vos frais d’inscription et prendre en charge vos déplacements et vos hébergements. De nombreux jobs étudiants sont par exemple disponibles dans le secteur de la grande distribution, de la restauration, de l’hôtellerie et de la garde d’enfants.

Vous pouvez également travailler en ligne en tant que blogueur, rédacteur ou traducteur pour gagner de l’argent et financer vos études. Il vous faudra cependant bien organiser votre temps pour travailler, suivre les cours et faire vos devoirs. Vous ne pouvez envisager les contrats à temps plein qu’en période de vacances scolaires, car ils sont incompatibles avec les heures de cours. En plus de percevoir une rémunération, les expériences professionnelles vous permettent d’améliorer vos compétences.

Elles sont aussi valorisables sur votre CV pour trouver un stage rémunéré dans votre domaine de formation. Enfin, vous pouvez aussi envisager une formation en alternance pour concilier les études et le travail en entreprise. Vous aurez alors à signer un contrat de professionnalisation qui vous permettra de payer votre contrat d’apprentissage.

related Posts